Archive | mars, 2012

Vincent Tholomé – Cavalcade – Poème sale était là!

30 Mar

«Soyons ardents

téméraires

nous sommes gorgés de rêves

des éclairs. des éclats de lumières.»

Cavalcade, p. 75.

*

*

À défaut de commenter des extraits de ce qui joue à la télévision, Poème sale était présent au lancement de Vincent Tholomé, auteur du recueil Cavalcade, publié aux éditions Rodrigol.

Une critique de l’ouvrage ne saurait tarder… mais tsé, un recueil de 252 pages, c’est long en sale !

En attendant… voici un extrait vidéo de qualité VHS :

Poésie – Bertrand Laverdure

28 Mar

LES BRAS CAILLÉS

*

*

Larguez, larguez, employez des mots qui tombent

Avec du grésil sous verre

Choisissez votre impératif, là, manutention garage (affichettes sur toutes les surfaces)

 La sirène du mépris est cassée, ronronne dans le balcon du commun

La marche procède, accumule, jase avec les rues, lance des troncs communs sur les chroniques de langues dures

Nous sommes historiques, peau jamais sèche, trompettes de stade

Les idées font la guerre au Goliath Goldman Sachs

Ne reculez jamais, vous êtes sur la ligne de départ nos seuls coureurs sans chimie organique

Vous êtes sur la ligne de départ nos hontes nettoyées par vos torses kinesthésiques

C’est la fin d’une parole de veine avec des bras caillé

C’est la fin d’un contrat grave qui ouvre nos vannes

Libérez l’échange,  frappez l’open-bar électoral

Vous êtes forteresse-ami qui bloquez le nuage banque mondiale

Vous êtes grandissante appréciation du tumulte vigueur

Échaudez-les, fermentez-les, étirez des banderoles sur leur arrivisme

Jetez-vous en billots qui hurlent sous la charrue monocle noire

Ratissez leurs arguments, sarclez leurs dunes, tabassez leur distance

Vous êtes la beauté de notre éveil social

Instinctifs ou cérébraux, arrachez l’argent à leurs lobbyistes

Ce ne sont qu’humains en manque d’organes

 Plat pays qui n’a pas encore vécu

 Plat pays qui tangue

 Plat pays de vieille chanson échue

Réponds à l’offense, serre le tissu, continue ta marche

Les étudiants sont ta conscience, tes verres de contact, ton œil en gigue

Élève le rouge, répand ta digue, chante tes slogans

 Vous êtes nos valves, notre systole, notre saison hirsute

Veillez  à ce que nos bourgeons sortent

Nous sommes là à vous boire, en contribuables fourbus, en hépatite du terroir maussade

Sortez encore, sortez toujours, vous êtes notre vague, vous êtes notre sang

Cassez tous les mythes, sciez les branches mortes

 C’est l’été qui nous attend au bout de votre piste !

*

*

Bertrand Laverdure

28 mars 2012

Sur son blogue: http://techniciencoiffeur.blogvie.com/

Visitez le Quartanier: http://www.lequartanier.com/catalogue/sept.htm

Poésie – Geneviève Gosselin G

28 Mar

Poème inédit offert par Geneviève Gosselin G qui a publié son premier recueil aux éditions Du Noroît.

*

Rouge
d’avenir
mon ventre
saigne
les funicules
de l’existoire

des milliers
de fanaux
rougissent
l’air
brûlant
se pollinise
se poétise
se politise

les cerveaux
imbibent
les rues
fissurent
le sol
tremble

s’y logent
nos chairs
écarlates
forment
la masse
mouvante
où coagule
notre force
manifeste
à tue-tête

je marche
sous ton ciel
impénétrable
opaque
du murmure
qui claque
la langue

l’haleine
s’écrit
et crie

l’homme
est l’avenir
de l’homme

Fond de tiroir – Poésie dans le train

27 Mar

Parfois on trouve de la poésie dans des endroits insoupçonnés, comme dans un magazine publié par Via Rail pour ses clients. Le poème «Tutoiement» de Louise Dupré se retrouve dans le numéro de janvier-février 2012 que nous ne reproduirons pas ici, craignant une bataille juridique à propos des droits d’auteurs.

Nous vous dirigerons plutôt vers la source : Via Rail Destination 

(Insérer ici une réflexion à propos du mouvement, de la vitesse, du passage et de la traversée des lieux dans la poésie, ou à propos du fait de lire assis).

Poésie – Sébastien Auger

26 Mar

La chance s’arrache
Le doux printemps en branle
Carrosse le chemin avenir
L’érable l’arbre centenaire
Je respire le haut
Le là
La centaine de fois connues
Que tout gèle
Du fond des herbages revit
La cascade nos lumières grises
Le brin gelé d’avant
De maintenant la liberté
Une pause l’attente cernée
Une barrière repoussée
En terre déretournée ravie
La force vive tend son droit
La parole se lève à l’Est
Le mouvement aux vents

Sébastien Auger est né en 1986 dans les Hautes-Laurentides. Il a étudié à Sherbrooke en biologie et vécu au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et ailleurs.

Suivez-le sur son blogue: http://sebasauger.wordpress.com/.

Poème Sale

Poésie - Création - Commentaire

trajectoires vers l'incertain

module d'exploration

Les Épuisés

Pour la libre diffusion des écrits épuisés ou pas trouvables.

LA SURPRISE

Surprise, mes mains sont dans tes pants.

rhizomiques

archives numériques ouvertes : littérature, art, philosophie

Terrain vague~

Rock /oblique/ sur CKRL 89,1 | mercredi 22::00

austylonoir

Blog centré autour de l'écriture.

Hoche'élague

Espace littéraire et photographique

Éclats et balbutiements

Accidents poétiques à coeur ouvert.

aesmithwriter

This WordPress.com site is the cat’s pajamas

i am so coquette

Choses que je comprends ou non dans cette vie.

Ce qu'il reste de nous

nulla dies sine linea

Littéraire Déchu

Analyses littéraires et vraies affaires

ils sont partout

L'écrivain boit son café chaque matin. On s'en fiche. Mais il le boit quand même.

Gabrielle Tremblay #prose

Vitrine sur mes oeuvres, prose éclectique, douceurs et brutalités. Contient des éléments qui pourraient ne pas convenir à tout le monde.

Librairie L'Échange

Livres, vinyles, CDs & DVDs d'occasion sur l'avenue Mont-Royal à Montréal

Madame Chose

Guide du bien-vivre à l'usage de la jeune femme moderne

TERREUR!TERREUR!

Centrale d'écrivains.

Ed's Hardcorettes

Envoyez vos photos à // Send your pics to edouardbond [at] gmail.com

Saint-Henri

A literatura é a maneira mais agradável de ignorar a vida. -Fernando Pessoa

DPLRD

ABRIS DE PARLURE | DANNY PLOURDE

Sylvie Isabelle

De tout et de rien. Juste pour le plaisir.

Taxi-Brousse

Pérégrinations d'une technomade

jazzyjazz

...métaphores peau et tic, textes pour adultes, poésies, haïkus, écritures de l'instant...

Paul Kawczak

lyrisme naïf et histoires mortes

Ressac artistique

RESSAC n.m. (esp. resaca). Retour des vagues sur elles-mêmes, lorsqu'elles se brisent contre un obstacle.

LUNETTES ROSES

pré[textes] artistiques et autres produits dérivés poétiques

BLEUEMARIE

Le dilletantisme ou la vertu

La main cornue

Littérature et tout le reste...

Flo

La Photographie en Photo

A storytelling home

Modern tales of a messy abode

Who The Frack Is MarieLuneHB

A fine WordPress.com site

nepleurepaspetitefille

Just another WordPress.com site

On jase là !

A fine WordPress.com site

Coop Paradis

coopérative de solidarité