Poésie – Gabrielle Girard-Lacasse






Les ciseaux bataillent le papier : ribambelles.




Éclats de supernovas             coulées lacrymales sur le sol

Yeux bouchés            langue avalée              nez plein de poudre de chair

Les chiffons auront tôt fait de nettoyer la place de l’agonie

Les corps égrainés enroulés dans le papier de soie seront fumés    combustibles

Le cancer fume le cancer et souffle le cancer

Continuelle gerbe du peuple imberbe au tas d’idée

État civil et veuve se font la cour

La peste des ruelles pullule partout jusque dans les lits imbibés de la flaque tiède jamais épongée

Tordre les draps         licher le sang              cuivre sous la langue  crispée à l’odeur d’une fontaine publique.

*



Spéculations sur le container :

Peur des vermines mangeuses de  corps                   dans un sac en plastique noir.

Calamités au dépotoir

Roues sans essieu                  pneus en cavale          divans de salon.

Manger du carton                  beurre d’entrecuisses.

Couches de terre                    eau grumeleuse.

Sandwichs aux rats.

Creuser un trou                                                         déjections des pendus.



*



Les

oiseaux

en

V

Paix

aux

cieux

ou

Victoire

pour

les

migrateurs

?

*



Zigzag des satellites bombardés

Vertige des codes barrés dans le dos             des ondes  pénétrantes          des organes électromagnétiques

Mécanisme céleste     engrenage aléatoire     trous venteux

Bille bleu têtue qui tourne et qui tourne et qui tourne  sans relâche jusqu’à la nausée explosive du soleil

Saisir les méandres

Quelqu’un éternue dans la poussière en suspens.





Gabrielle Girard-Lacasse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s