Poésie – Gabrielle Girard-Lacasse

9 Jan

Jennifer Lefort, Message received, 2012, huile sur toile, 72 x 60 »

 

La femme anormalement malade,
Elle est hypocondriaque.

 

Je me sens sous zéro, je gèle et je craque

ma peau gercée rayonne d’air feuilleté entre mes lèvres fendues

Sur le papier
Elles embrassent un bouquet de fleurs

c’est un cœur en sang

je le dessine le long de ma cuisse, ma veine éclate et le joint s’enfonce comme la racine.

 

Le gémissement, la douleur, non pas de regret,

seulement mes côtes transpercées, oui moi aussi.

 

Le bois m’étrangle et la pâle morsure du matin
celle-là même : rouge sur le cou de cette femme hier soir,
dans la petite Agonie lointaine.

Rien n’y paraît plus, elle a dormi.

 

Je ne voudrais mourir qu’à la levée du pollen hors de mon étamine asséchée.
La solitude des temps froids me transit au creux de mes tripes.

Faites-moi l’amour, je suis hystérique.
*                                                                  *
*                                               *
*             *              *
* * *
*


Mon utérus se promène dans mon ventre. Il me donne des diarrhées qui m’assèchent la bouche. 
Il est pénible 
de ne point pouvoir se lever.

Aucune eau ne me ressaisirait plus que la tienne, oh cher amour brûlé, gisant à la souche du défunt feuillu.

Elle était belle et verte de santé, la femme transparente
comme une feuille de peuplier couchée dans un lit de pierres mouillées.

 

En cette nuit exsangue et confuse, elle mourra à l’aube grise d’un paradis sans lumière.





Un autre texte de Gabrielle Girard-Lacasse ICI



Une Réponse to “Poésie – Gabrielle Girard-Lacasse”

  1. atilio 21 juin 2013 à 08:16 #

    Hello ! Je me prénomme Matthias et je constate que ce billet est très enrichissant. Je m’abonnerai à vos publications sur les réseaux sociaux, particulièrement sur Twitter.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Poème Sale

Poésie - Création - Commentaire

trajectoires vers l'incertain

module d'exploration

Les Épuisés

Pour la libre diffusion des écrits épuisés ou pas trouvables.

LA SURPRISE

Surprise, mes mains sont dans tes pants.

rhizomiques

archives numériques ouvertes : littérature, art, philosophie

Terrain vague~

Rock /oblique/ sur CKRL 89,1 | mercredi 22::00

austylonoir

Blog centré autour de l'écriture.

Hoche'élague

Espace littéraire et photographique

Éclats et balbutiements

Accidents poétiques à coeur ouvert.

aesmithwriter

This WordPress.com site is the cat’s pajamas

i am so coquette

Choses que je comprends ou non dans cette vie.

Ce qu'il reste de nous

nulla dies sine linea

Littéraire Déchu

Analyses littéraires et vraies affaires

ils sont partout

L'écrivain boit son café chaque matin. On s'en fiche. Mais il le boit quand même.

Gabrielle Tremblay #prose

Vitrine sur mes oeuvres, prose éclectique, douceurs et brutalités. Contient des éléments qui pourraient ne pas convenir à tout le monde.

Librairie L'Échange

Livres, vinyles, CDs & DVDs d'occasion sur l'avenue Mont-Royal à Montréal

Madame Chose

Guide du bien-vivre à l'usage de la jeune femme moderne

TERREUR!TERREUR!

Centrale d'écrivains.

Ed's Hardcorettes

Envoyez vos photos à // Send your pics to edouardbond [at] gmail.com

Saint-Henri

A literatura é a maneira mais agradável de ignorar a vida. -Fernando Pessoa

DPLRD

ABRIS DE PARLURE | DANNY PLOURDE

Sylvie Isabelle

De tout et de rien. Juste pour le plaisir.

Taxi-Brousse

Pérégrinations d'une technomade

jazzyjazz

...métaphores peau et tic, textes pour adultes, poésies, haïkus, écritures de l'instant...

Paul Kawczak

lyrisme naïf et histoires mortes

Ressac artistique

RESSAC n.m. (esp. resaca). Retour des vagues sur elles-mêmes, lorsqu'elles se brisent contre un obstacle.

LUNETTES ROSES

pré[textes] artistiques et autres produits dérivés poétiques

BLEUEMARIE

Le dilletantisme ou la vertu

La main cornue

Littérature et tout le reste...

Flo

La Photographie en Photo

A storytelling home

Modern tales of a messy abode

Who The Frack Is MarieLuneHB

A fine WordPress.com site

nepleurepaspetitefille

Just another WordPress.com site

On jase là !

A fine WordPress.com site

Coop Paradis

coopérative de solidarité

%d blogueurs aiment ce contenu :