Poésie – Marilyn Lauzon





Les mots qui t’usent



Bonjour,

depuis la nuit des temps,

depuis que l’homme est homme,

depuis que le monde est monde,

depuis des siècles et des siècles

bonjour,

il était une fois,

le toujours déjà-là

des langues en plastique       qui

depuis les fonds de bottes usées

les talons hauts maganés

ont trop cheminé

ils te rient en pleine face

les mots

qui ont été remâchés sept mille fois

avant d’être chiés

jusqu’à toi




et tu les salues encore



Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s