Poésie – Martin Robert

Kate Groobey, The Fence, Huile sur toile, 150 x 130 cm, 2010
Kate Groobey, The Fence, huile sur toile, 150 x 130 cm, 2010






Il est midi, il fait noir. – Denis Vanier




le sadisme ordinaire commençait son quart de nuit
en cage on avait des glissements de terrains au ventre
des néons jusque sous les paupières


réveillés à bout portant
transportés là où l’on porte des jumpsuits
couleur de détention
où on nous laissait le ventre juste assez vide
pour qu’on avale le temps qui passe
en attendant


de poser nu
dans leur cabine de presswood
pour une petite lampe de poche
éclairant le cul de chaque fucking Frenchie
puis on passait au suivant


nous
qui devenions la crispation fragile
sur le ciment glacé de l’arbitraire
amalgame au sol
où j’ai vu blotti
ce gars-là


incapable de rester calme
il serrait sa tête
de ses paumes répertoriées
ses mains nerveuses cherchaient
à appuyer sur la détente






Aux camarades de cage
du G20 de Toronto








Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s