Poésie – Carl Bessette

Luke Rudolf, Portrait no. 18, Acrylic and oil on canvas, 174 x 145 cm, 2010
Luke Rudolf, Portrait no. 18, Acrylique et huile sur toile, 174 x 145 cm, 2010.


J’avais 12 ans*

le jour où le Parrain est mort

comme un stade olympique qui tombe

le mari de ma tante était là

et mon père avec moi

 

personne a bougé sauf mon enfance

l’assistance sortait en cercle pendant des heures

même les ambulanciers ont pris leur temps

c’était triste assez

pour qu’une infirmière pleure

et que les Expos soient vendus.




*Poèmes inédits tirés d’un ensemble
intitulé DESCENTE À MARIEVILLE




Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s