Poésie – Tony Tremblay

aliens

tant de
questions sans
réponses alors
que la présentatrice
des nouvelles
asperge cayenne
des manifestants

plus qu’hier
moins que demain
les plans d’avenir
sont mortels

matraquer n’a
jamais été
autant à la
mode

la folie fait
son entrée au théâtre
des opérations

ce soir dans
le salon des ondes
martiennes dictent
les questions
au jeu télévisé

dans le journal
sur la table
les lettres des articles
se vaporisent
en épidémie
de rhume d’avion

la grippe du sens
fait son œuvre
dans les signes offerts
de la métamorphose
du conditionnement

cela nous accuse
nous condamne
nous tue à petit feu

cela nous accuse
de ne plus reconnaître
la force tranquille
qui nous habite
nous étrangers

aliens
dans l’éther
du néant

*

*

Né à Jonquière, Tony Tremblay vit et écrit à Montréal. Il est cofondateur de la revue de poésie Exit. Il a remporté le prix Émile-Nelligan en 1998 pour Rue Pétrole-Océan. Ce texte inédit fera partie de son prochain livre.

Son dernier recueil: ICI

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s