Poèsie – Charles et Fabrice




 



Et puis quoi

Quoi

après

Les heures perdues à se penser bon

Devant l’bar

À lécher les yeux d’la barmaid

Juste pour dire

Pis se rappeler

De ce qu’on oublie

Juste pour dire

Rien

Comme un regard mou

Comme une seconde de chandail moulant

Pour enfin pouvoir

Frencher dans l’noir

Avec un iPhone

Avec rien sur l’écran

Pis s’amuser dessus

Comme on joue sur le temps long

Regarder flou

À travers le drink de l’autre

Tous pareils

Malgré nos différences d’esthètes

Le temps de se dire

Qui reste juste

Avant de s’asseoir

à s’étirer

Pour la peine

De ne pas perdre

La fin



Charles et Fabrice, 21 avril 2012, 1.33 am.



Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s