Grosse semaine – 14 septembre 2012

Tu planifiais un voyage aux BC quand tu as reçu un courriel de ton prof qui te rappelait l’obligation d’avoir lu Les Misérables avant ton cours de mardi quand, soudain, tu as compris que c’était la rentrée? Grosse semaine.

Les artistes, c’est secondaire. L’art numérique se crée tout seul : un livre dédié aux visuels de Kindles brisés. Il s’agit juste de les regrouper.

Quand la CBC parle, on l’écoute. Surtout quand elle dresse une petite liste de sites littéraires, dont un qui s’intitule BookSlut.

Faudrait se calmer et arrêter de comparer la série de HBO The Wire avec Dickens. CALME TOÉ!

Tu le sais peut-être pas, mais on est en train de vivre une épidémie de clubs de lectures sur le Web. Le prix du thé sera affecté. Plus jamais ta tante ne sera disponible la fin de semaine.

Le trafic, c’est le symbole de l’absurdité de notre époque. Entre autres. Mais avec une rivière de livres, c’est moins pire. Le collectif Luzinterruptus déverse la littérature à Melbourne avec son installation Literature vs. Traffic.

Grosse semaine.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s