Poésie – Harvey Métal

Robert Dmytruk, PlaygroundTumulus, 2010
Robert Dmytruk, PlaygroundTumulus, 2010

Besoin d’un lift



Premier temps


la vie passe

en moteur 2 temps

en habit

prêt à rentrer dans toutes les faces

elle livre ses feux sauvages

elle dit : je t’avertis


Deuxième temps


la vie repasse

vite

en innocente

elle dépeigne

des filles qui attendent qu’on les avorte

ce sentiment d’impuissance est à terme

les tiroirs grands ouverts

comme des trous dans un cimetière

tes sous-vêtements attendent la nuit pour t’étouffer

ça c’est d’l’amour

la vie passe                    ça magane le monde

C’est pas parce que je te le dis que c’est vrai



saucée dans le rouge à lèvres            je t’espère

un anglicisme ça fait du bien              à la langue

je te vide  l’œil                avec une petite cuillère

tu goûtes bon              le désespoir

la muselière est prête

attachée raide aux hanches

je te tiens par les miettes

ça me fait mouiller de te dire : I fucking told you so






Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s