Samuel Mercier – Les années de guerre

Isabelle Hayeur, Renée, Série «Maisons modèles», 160 X 107 cm, 2004. (http://isabelle-hayeur.com/)
Isabelle Hayeur, Renée, Série «Maisons modèles», 160 X 107 cm, 2004. (http://isabelle-hayeur.com/)

Poème sale publiera les sept textes de la série « Les années de guerre » de Samuel Mercier du 15 au 21 avril 2013. Les textes : I, II, III, IV, V, VI et VII







dans les banlieues dorment d’anciens dictateurs
on les retrouve au matin en camisole
en train de boire un café ou de lire le journal


ils savent que l’histoire
ne viendra pas les chercher


la rangée droite et ordonnée des entrées
est comme un piano
sur lequel les enfants jouent sans grandir


la route est bien goudronnée
les arbres toujours en fleurs


la mort n’a pas de lieu où prendre
plus loin la merde et les fosses
plus loin les balles et les murs


les aiguilles des horloges tombent sous le vent
il faut traverser la pièce pour se rendre au frigo
et retrouver la lumière du matin
dans le parfum du tapis d’aiguilles


le temps est une charogne et la pelouse est si belle
lorsqu’elle a la longueur du petit doigt












Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s