Poésie – Valérie Roch-Lefebvre

Geneviève Saumier, El anillo, acrylique sur toile, 100 x 100 cm
Geneviève Saumier, El anillo, acrylique sur toile, 100 x 100 cm





Sourire froid


Un ami m’appelle pour boire et toucher ma main. Les femmes me fascinent, répète-t-il sans me demander si je vais bien.

 

Nous sortons fumer. Je raconte cette période de ma vie où je n’arrivais plus à laver mes cheveux ni à fixer mon attention sur quoi que ce soit. En parlant, je sens que ça recommence : je reconnais le sourire froid des gens.

 

**

 

J’écoute un film américain. J’aimerais dénouer l’intrigue ou au moins mettre des vêtements propres. Je fais l’épicerie à cette heure-ci : les gens font la file pour acheter de la viande. La chanson du Titanic me fait pleurer. Personne ne peut comprendre.

 

Plus tard en après-midi, je rêve qu’on me touche, qu’on m’adresse la parole. Dans le rêve, mon cœur bat fort.










Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s