Poésie – Marie-Andrée Gill

Benoit Paillé, LSD, 2012
Benoit Paillé, LSD, 2012
http://www.flickr.com/photos/benoitpaille/sets/




Moi aussi


Elle avait des bottes
en forme d’Italie
des seins petits
citrons
un oeil bleu un oeil brun
une sacoche laite

Tu me chuchotes que tu l’as frenchée l’autre fois
Moi aussi
Hein

On écrit un poème sur ses petits citrons
son côté husky sa sacoche croche

( il n’y a plus de graines de toasts restantes
dans la margarine de mon coeur)

Le monde auquel je crois
je l’ai grafigné sur ton dos:
on a la langue achalandée
emportés par une vague
de liqueur aux fraises
le sexe qui clignote
dans la nuit effilochée

J’te dis
on serait beaux
en mautadit
on serait beaux
comme la Gaspésie

On rimerait

Tsé je t’aime parce que
plein d’affaires:

Je liche la crème des Oreo
tu manges le reste

Tu me cueilles des iris
dans les yeux des filles

Tu conjugues toute bien

Tu bois du thé

J’aime ça
ça me chatouille
genre

Je veux que tu me dérobes
robe à pois devienne robe à poil

Je te veux maintenant
dans mon dedans de fille

Des pouliches courent
sur des arcs- en-ciel opaques

Des ours roses
lancent des coeurs
par leur nombril

Je jouis
Tu jouis.




Marie-Andrée Gill à publié Béante aux éditions de La Peuplade






Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s