Poésie – Mathieu Simoneau

Daniel Domig, Yes, Yes, More, More, Huile sur toile, 160 cm x 150 cm, 2011
Daniel Domig, Yes, Yes, More, More, Huile sur toile, 160 cm x 150 cm, 2011

 

La nuit les matous font leurs griffes sur le silence

 

tu caresses le pelage des mots

tu ronronnes avec eux dans le sens du poil

et le sang gicle dans les ronds-points

 

des femmes-drapeaux claquent au vent

leurs robes gonflent à larges bouffées de soupirs

et de canaux luisants

 

la mort coule tranquille au fond des écluses

de ton corps




Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s