NADA au Festival de la Paraculture


/

/

/


INSPIRE


Éliane Radigue/

Robert Moog/

Pauline Oliveros Yeshe Tsogyal/

Les Filles de Illighadad Mark Applebaum CAAPI/

Yannick Chayer Sarah Davachi Shitao Miguel Chevalier
Alireza Mashayekhi/

Gigi Masin Stars of the Lid Ken Camden Mammane Sani
et son orgue La Monte Young The Necks Pierre-Luc Simon
David Lynch/

Anjou M. Geddes Gengras Popol Vuh Terry Riley Brice
Marden Blazej Malinowski Roedelius Hausswolff Ishu Patel
Master Wu Nanfang Yves Klein Ariel Kalma Craig Leon Dr.
Nipun Aggarwal/

Midori Takada Matthew Barlow Ikutaro Kakehashi Nam
Myoho Renge Kyo Supersilent Xarah Dion Loscil Du matin
au soir The Tibetan Book of the Dead Blackest Ever Black
Hiroaki Matsuura William Basinski Saåad Phurpa Alejandro
Jodorowsky Brian Eno Steve Roach Aphex Twin Labradford
Tangerine Dream Jon Hassell Laraaji/


\

\

\


EXPIRE


Arturia Microbrute/

Canyon delay/

System 500 Complete Motomaster 2000 A/

Panneau solaire Foghorn 1200 Encéphalophone/

Korg Minilogue La Plante L’Esco CKUT CJLO/

TC Electronic Looper X4 Variophone Korg Electroharmonix
Volca Beats Kaléidophone Model 15 OSCiLLOT Modular
System Bass Micro Synthesizer/

Faustus electronics Theremini Delta range binural & isochronic
beats Echo1 Data Garden myNoise iOS app Animoog
Custom Controller Electronic Tampura Drum thing MF drive
BaseBin Roland Aira Roli Seaboard/

Minitaur Gazebo du parc de la Petite Italie Parc des Pélicans
Focusvape Tourist Bol tibétain Masking tape nadarad.io
Mother-32 MF Flange Croix du Mont-Royal Walkman sports

(…)

/

/

/


Leur page Facebook : https://www.facebook.com/ordrenada/?ref=br_rs
L’événement du 13 avril : https://www.facebook.com/events/175490543081806/

\

\

\


Fondé en 2015 à Montréal, l’Ordre de l’Infiniment N▲D▲ (NADA) se consacre à la création spontanée d’une musique contemplative et psychédélique s’appuyant sur l’écoute profonde et l’improvisation en groupe. Utilisant principalement des synthétiseurs pour créer un son en constante évolution, chaque performance de N▲D▲ oscille entre le drone et les ondes pures et évoque les états de conscience altérés, le rêve-éveillé, la méditation sonique et le kitsch cosmique. Les membres de ce collectif à géométrie variable préfèrent l’anonymat et se rencontrent à intervalles non fixes, l’indétermination étant au cœur de leur démarche.

/

/

/

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s