LE FUTUR — Hélène Bughin






INFINITÉSIMAL


le futur s’illustrait aseptisé
robotique et chirurgical, un idéal
pour le développement continuel
prospérité mesurée
la quintessence
du génie humain et les règles
du progrès ordonnaient
l’expansion du réel

l’oisiveté :
régulée, étatique
nids blancs en équilibre
sur les machineries huileuses
de la rentabilité explosive
entre profits exponentiels
et hédonisme éhonté

au centre de cette capsule translucide
ébahie par l’immense
je compte les affres et retrace
les perspectives bouillantes
d’avenir

survie plastique + respiratoire stérile
au parfum de chlore
collé au nez
pour mieux observer
l’étendue du vertige
les plaines couleur souffre
les flaques de mercure

j’irai rejoindre sous mes pupilles
nos parades de substances contrôlées
l’énervement des tombeaux à venir

quand l’osmose sera complète tes lèvres
seront cette cendre que je lèche



Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s