LE FUTUR — Heptanes Fraxion






dystopie (à Eléonore)


nuit claire
l’été est partout
vous ne pouvez pas rêver de ce que vous ne pouvez pas imaginer
par exemple
petite
vous ne saviez pas que vous étiez pauvre
eux oui le savaient
eux qui vous apprécient
eux qui vous estiment
eux qui parlent de vous comme d’un meuble qui leur appartiendrait
d’un meuble ou d’une force animale
ils vous aiment comme ils aiment les philosophes des Lumières
ils vous aiment
et ils aiment aussi vous parquer
institution sans finalité qui finalement
vous change en pierre et pourtant vous brûlez
vous vous regardez souffrir
probablement un peu trop
vous couchez à droite à gauche
parfois avec des hommes

nuit claire
l’été est partout
vous racontez votre vie aux arbres le long de la Garonne et jusqu’à la gare
le seul endroit où vous vous sentez vraiment bien
à siroter votre flacon
à picorer la presse
à jouir du jargon des trains
à observer les gens s’embrasser
ou s’ injurier
se protéger
ou se laisser tomber
et quelquefois il vous semble que c’est à peu près la même chose
tous ces avenirs inaccomplis
toutes ces croyances qui se substituent
toutes ces dépendances qui se remplacent
toutes ces promesses qui annoncent presque autant de trahisons
toutes ces séparations qui sont presque autant de renaissances

nuit claire
l’été est partout
ça va aller
il n’y a rien à comprendre
vous n’ accumulez pas de babioles
votre mémoire ne modifie pas votre manière de marcher
il n’y a rien à comprendre mais quand même
vous aimeriez bien pleurer la glace qui bloque votre for intérieur
et puis si vous adorez ces personnages dans la bible qui bottent des culs
genre David ou Moïse
vous préférez de loin le rayonnement des gens ordinaires
qui brisent tabous ou traditions ou systèmes conçus pour durer à vous faire échouer

questions auxquelles bien sûr
vous ne pouvez pas répondre
fonctions auxquelles bien sûr
vous ne pouvez pas prétendre

nuit claire
l’été est partout
la peur vous aide au lieu de vous paralyser
vous avez l’impression que la terre vous soulève les seins
heureuse que vous êtes de vous sentir enfin utile
heureuse que vous êtes de vous porter bonheur
vous oubliez d’être une employée modèle
vous oubliez surtout d’être posthume de votre vivant



Une réflexion sur “LE FUTUR — Heptanes Fraxion

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s