Poésie – Alexandre Deschênes

Chiendent

Calls moé d’l’insoumis
que j’réponde…présent!
calls moé d’l’avachie
quand j’absente le temps
la force de l’argument,
je silence un moyen temps
j’extrapole le futur

le présent m’appartient pas
pi ça m’dérange
j’trafficote en enfant d’chienne
j’tricotte durant l’hiver

Tu m’auras pas

quand chienne de vie devient chiendents
quand ton dentier a même un nom
pour sa plusse belle allure
t’es un carnaval de Rio à toé-tu-seule

Sacrament, tu m’auras pas!

Son blog ICI

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s