Gabriel Gaudette – Paradoxe de la balle





La balle finit toujours par arriver


Mais ton but

c’est qu’elle reparte de l’autre bord

le plus vite possible


Ton objectif

c’est d’aller rendre visite aux buts


Le plus vite tu passes

le mieux c’est


L’idéal

c’est de les piétiner


Si t’es pogné là

sois

patient

peut-être qu’un coéquipier va te sortir de là


Parce que quand même

tu veux pas que la visite s’étire


Si t’en peux pus

c’est peut être une bonne idée

de les voler


Lève ton coude

tourne ta cheville

colle tes mains

passe tes hanches


Mais on s’en sacre un peu au final

de ton non-verbal

préliminaire


Fais un contact

c’est ça qui compte.


C’est un sport d’équipe

où personne peut t’aider

si tu t’élances dans le vide

tsé…

t’avais juste à attendre un peu


« Ça nous prend un circuit! »


Tu vas faire ce que tu peux

Mais ta moyenne

C’est plus un roulant à l’avant-champ


Trop dure

elle peut blesser

Trop molle

c’est ben trop platte


(La balle, épais)


La game

se joue

sur des fractions

de seconde

pis des centimètres


T’es rendu à ta troisième bière


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s