Pierre-Luc Landry – Poésie

Nicolas RANELLUCCI, Deux par deux, une épée et le poétesse - 2010 Acrylique sur toile _ Acrylic on canvas 183 x 122 cm _ 72 x 48
Nicolas RANELLUCCI, Deux par deux, une épée et le poétesse – 2010



Google Translate


2011, Ottawa dans les rues du monde entier.
J’étais près de la frontière.
Berlin, Paris, Britney, quelques collations.
Je suis le Tibet et le Népal, des brochettes turques, un restaurant chinois, des sushis, des nouilles, le pneu que nous avions en Afghanistan.
Los Angeles — le Mexique est erroné.


J’ai appris l’anglais à l’école et la police.



Il s’agit d’un petit projet, tester la sécurité de l’OuLiPo; vous pouvez utiliser Google translate.
De différentes manières, je suis à la recherche d’un programme de ce genre — de poésie et de mathématiques —; j’obéis aux ordres d’un autre langage pour trouver le poème en prose.


Et pour compléter les mots suivants…
J’ai pris un mauvais départ, mais j’ai été testé et les résultats sont difficiles.
Bien sûr, il faut lire ici la ville virtuelle, et la vie quotidienne de la ville, le monde, la communauté mondiale. Le réalisme et le surréalisme sont terminés. Ils sont à moi.





Cliquez ICI pour écouter le poème traduit.




Pierre-Luc Landry est doctorant en création et en études littéraires à l’Université Laval. Il est membre fondateur de la revue numérique de création et de réflexion Le Crachoir de Flaubert. Il collabore aussi à Salon double depuis 2009.



Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s