R – Danny Plourde

nxpapp
Poème sale a demandé à 52 auteurs d’écrire sous l’influence du bavardage. Lisez leurs textes du 1er au 28 février 2013. Retrouvez les textes publiés antérieurement dans notre Table des matières



RÉSIDU



flamme arme fleur massacre        ma parole        pour moins paraître et être un peu plus là         avec du monde qui se démode magnifique dans le besoin intact d’aimer         tout bêtement         serval fourrure jaune        en dehors des mots en amont du souffle jusqu’en aval en aval des lèvres

grenade au cœur l’horloge les années météores        les rencontres nécessaires les hasards nos rares trésors         enterrés avec soin dans la cour arrière nos jardins clandestins         ces fades artifices venus nous éclairer le sentier du retour        fuir en flânant        nos bras ballants          nos poings baumés

l’humanité les océans les ordures ordinaires          vient le vent son vin violent avec ses merles mauve janvier tombés à nos pieds          toutes les gueules joyeuses de la galerie des parvenus si bien entretenues comme autant d’anus se succédant au-dessus d’une chiotte oubliée          idle no more

tant de clichés pour soigner l’hygiène sociale        gravures pop foutaise et commentaires insipides à caractères indéniablement sexuels        vouloir avoir vingt ans toute sa vie c’est avouer qu’on ne les a jamais pleinement eus

l’œil l’or la fraternelle          la convulsion de la chair          la complice levée aux petites heures prête à préparer les jours calmes et sans regrets          nos pépites d’espoir méritent d’être polies          en attendant la prochaine exaction

comme quoi l’amour est le plus pur des Résidus          quand il ne reste plus que les frissons          la fournaise des passions permet à la vie d’apparence morne de reprendre ses couleurs fauve astrale          et tous ces visages désespérés qui chialent contre leur condition ne dégoûtent plus personne




Danny Plourde écrit pour éviter de dormir tranquille. Il déteste vendre sa salade, surtout dans un contexte low-profile.







Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s