Poésie – Murièle Modély

Dan Brault, Je t'aime à la folie (pour Zack), Acrylique et huile sur canevas, 54"x 48", 2013
Dan Brault, Je t’aime à la folie (pour Zack), Acrylique et huile sur canevas, 54"x 48", 2013
http://www.larochejoncas.com/artistes.php?id_artiste=81&menu=2&lang=gb





Les mots sales


t’es une grande fille maintenant
alors tant pis si l’élastique de ta culotte
lâche


que crois-tu donc retenir, à serrer ainsi les jambes ?
laisse dégouliner les mots, les sales
mots


toutes ces taches rouges de ta tête
sous ta peau toutes ces îles rouges, elles aussi
qui filent


ça grouille, ça bourdonne, là tout en bas
la jungle, là tout en haut, tu ne sais pas
vraiment


mais t’es une fille grande maintenant
toi seule sait où se trouve ton
cerveau


puisque c’est là, y paraît, que naissent
tous tes mots, et qui ça dérangerait au
fond


que tu déblatères du soir au matin
avec ton cul, tes reins
tes seins


qui ça dérange franchement, ces avalanches
ces gros paquets, ces gros glaviots que t’oses
à peine, toi


dire, penser, assembler même, eh quoi, t’as vu tes dents ?
t’as vu tes gencives ? ton palais ? ta bouche ?
franchement


ils sont combien à te la tenir, à se la tenir
le coup du propre, le coup du savon sur
la langue


dis merde, laisse glisser, laisse tomber
laisse couler, ouvre tes fentes
gicle




Deux autres textes de Murièle ICI et ICI








Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s